Dans l'objectif de faire rayonner ses membres, la Jeune Chambre de la Mauricie met à contribution ses réseaux sociaux et sa touche magique pour permettre à 9 personnalités de rayonner en Mauricie.

À travers diverses initiatives au cours du mois à venir, on souhaite faire découvrir en quoi tu es exceptionnel(le).

  • Tu as un parcours ou une expertise qui sort de l'ordinaire ?
  • Tu es un/une jeune entrepreneur(e) ou jeune professionnel(le) ?
  • Tu as tout pour être notre prochaine personnalité du mois !

 

Admissibilité* :

  • Tu dois être membre de la Jeune Chambre et avoir acquitté ta cotisation.
  • Tu dois nous dire pourquoi nous devrions te choisir. 
  • Tu dois joindre une photo de toi (.JPG) dans une bonne résolution et tes informations de contact.
  • Tu dois être en mesure de nous fournir un peu temps, dans le cas où tu es choisi(e), pour qu'on apprenne à te connaître.

 

Comment procéder ?

Fais-nous parvenir une photo de toi et tes informations de contact à l'adresse courriel info@jcmauricie.com

Nous communiquerons avec la personne choisie avant le 10 de chaque mois.

*Les membres du conseil d'administration de la Jeune Chambre de la Mauricie ne peuvent être nommés "Personnalité du mois".

Distillerie Mariana

Distillerie Mariana

http://distilleriemariana.com


Marie-Joël Massicotte

 
Marie-Joël Massicotte, CPA, CA, MBA
Responsable de dossiers, Certification
Raymond Chabot Grant Thornton
819 639-1374 poste 8728
 

Marie-Christine Vézina

 


Gabriel Albert

L'Audi-C Sonorisation

Quelques questions en rafale adressées à notre personnalité du mois.

Les ‘Quickies’

Première chose que tu fais le matin : Je regarde mon téléphone.

Je te prépare un souper, qu’est-ce que je te fais ? Des hamburgers ou du pain de viande.

Gars d’idées ou gars d’action : Les deux.

Ton trouble obsessionnel-compulsif à toi, c’est : Ce que je fais doit toujours être parfait.

Ton inspiration : Ma blonde qui me supporte! Aussi, dans le cadre de mon travail je m’inspire des gros événements qui ont eu lieu pour nos projets.

Un mot pour te décrire : Dynamique et passionné.

Ta plus grande force : L’écoute et mes capacités techniques.

Un moment marquant dans ta vie : La naissance de mon fils.

Les ‘Crunchies’

Qu’est-ce qui te motive à te lever le matin ? Mes projets sur lesquels je travaille. Ma job c’est une passion.

L’activité qui te permet de décrocher, c’est… ? Faire du sea-doo.

En affaires, quel type de personne es-tu ? Fonceur, tenace et proactif.

Qu’est-ce qui te tient à cœur : Les résultats. J’accorde une très grande importance au travail bien fait.

Quelle est la réalisation qui te rend le plus fier ? Les 3 projets que nous avons faits récemment : Le Party de la rentrée de l’UQTR, la salle du Conseil de l’Hôtel de Ville et le Colisée à Trois-Rivières.

Ton succès, tu l’attribues à quoi ? À mon équipe.

C’est quoi ton prochain projet ? Je travaille sur la boîte à savon de la Jeune Chambre de la Mauricie pour la course à l’automne.

Dans 5 ans, t’es où ? Je serai encore chez L’Audi-C Sonorisation. J’espère monter d’échelon, être la relève de l’entreprise.

Un conseil à donner à tous les entrepreneurs ? Aime ce que tu fais. Fonce et n’hésite pas à apprendre sur le tas!

Télécharger l'entrevue complète ici.

 
L'Audi-C Sonorisation
(819) 375-5251

Jérémie Perron

Filisofik studio

Quelques questions en rafale adressées à notre personnalité du mois.

Les ‘Quickies’

Première chose que tu fais le matin : J’ouvre mes yeux et je regarde mes e-mails.

Je te prépare un souper, qu’est-ce que je te fais ? Poulet général tao, croustillant.

Gars d’idées ou gars d’action : Je suis un rêveur entrepreneur, donc j’agis dans mes rêves et j’entreprends mes rêves.

Ton trouble obsessionnel-compulsif à toi, c’est : Je fais claquer les ongles.

Ton inspiration : Mon monde intérieur, mes rêves.

Un mot pour te décrire : Je suis pantouflard.

Ta plus grande force : L’acharnement.

Un moment marquant dans ta vie : L’achat de ma maison, quand j’ai trouvé l’endroit où rester! J’entends faire un agrandissement afin d’avoir plus grand espace pour mon studio de photographie.

Les ‘Crunchies’

Qu’est-ce qui te motive à te lever le matin ? Le cri : « PAPA » de mon fils.

L’activité qui te permet de décrocher, c’est… ? Je n’en ai pas. En fait, je n’ai pas besoin de décrocher, car tout ce que je fais est décrochant : photographier, jardiner, de la mécanique automobile, faire mon vin, etc.. Mon chez-moi est mon lieu de décrochage.

En affaires, quel type de personne es-tu ? Je suis naïf.

Qu’est-ce qui te tient à cœur : La réussite de tout ce qui m’entoure. J’aime que les gens soit heureux.

Quelle est la réalisation qui te rend le plus fier ? Mon petit garçon!

Ton succès, tu l’attribues à quoi ? Ma volonté et le temps que je mets dans mon travail.

C’est quoi ton prochain projet ? La transformation mécanique de ma SAAB, 9-5 de 300 HP.

Dans 5 ans, t’es où ? Je ne devrais pas être loin d’ici. Je bâtis autour de ce que j’ai maintenant.

Un conseil à donner à tous les entrepreneurs ? Rappelle-toi pendant un instant, chaque jour, qu’un jour tu vas mourir. Ça te fera prendre conscience qu’il ne faut pas gaspiller ta vie.

Télécharger l'entrevue complète ici.

 

TÉLÉPHONE : 819 995-3257

COURRIEL :info@filisofik.com 


Elizabeth Fugère

Solia Yoga

Quelques questions en rafale adressées à notre personnalité du mois.

Les ‘Quickies’

Première chose que tu fais le matin : Je fais du Yoga!

Je te prépare un souper, qu’est-ce que je te fais ?  Des pâtes aux zucchinis.

Fille d’idées ou fille d’action : Je suis une fille d’action.

Ton trouble obsessionnel-compulsif à toi, c’est : Que mes clientes se sentent parfaites.

Ton inspiration : Les autres cultures.

Un mot pour te décrire : Altruiste.

Ta plus grande force : Ma capacité à me retourner de bord facilement.

Un moment marquant dans ta vie : Lorsque j’ai fait une retraite au Salvador avec les Salty Soul.

Les ‘Crunchies’

Qu’est-ce qui te motive à te lever le matin ? Les commentaires des gens après leur pratique.

L’activité qui te permet de décrocher, c’est… ? J’adore faire du Ski-Doo et du Sea-Doo!

En affaires, quel type de personne es-tu ? Je suis une fille qui prend sa place.

Qu’est-ce qui te tient à cœur : Mon entreprise, le Solia Yoga.

Quelle est la réalisation qui te rend le plus fière : De pouvoir rendre les autres heureux par la pratique du Yoga et de pouvoir leur fournir une place pour être bien. Aussi, je suis très fière de la robe en toutous que j’ai confectionnée dans le cadre de mon cours de design de mode.

Ton succès, tu l’attribues à quoi ? Assurément, mon équipe.

C’est quoi ton prochain projet ? Plusieurs sont en branle, mais la naissance d’un deuxième centre est en cours.

Dans 5 ans, t’es où ? J’aurai mis sur pieds des projets ayant pour mission d’aider les gens à s’accomplir.

 

 Télécharger l'entrevue complète ici.

 
 Solia Yoga
819-609-3733

Francis Desrochers

WayOutfitters

Quelques questions en rafale adressées à notre personnalité du mois.

Les ‘Quickies’

Première chose que tu fais le matin : Je sors les chiens.

Je te prépare un souper, qu’est-ce que je te fais ? Présentement, je suis sur un trip de Keftas, pain naan (maison), salade de tomates, vraiment tu me ferais plaisir. Je viens aussi de découvrir les Poke Bowls, facile à faire et délicieux. La cuisine du monde en générale, j’adore!

Gars d’idées ou gars d’action : Je manque de temps pour réaliser toutes les idées que j’ai en tête. J’ai plus d’idées que de temps pour les réaliser.

Ton trouble obsessionnel-compulsif à toi, c’est : L’hiver, le déneigement : il faut que mon entrée soit toujours sur l’asphalte et l’été, c’est mon gazon : il faut qu’il soit vert!

Ton inspiration : Mon beau-père.

Un mot pour te décrire : Travaillant.

Ta plus grande force : Ma créativité.

Un moment marquant dans ta vie : Le 8 janvier 2008!

Les ‘Crunchies’

Qu’est-ce qui te motive à te lever le matin ? Je réalise avec le temps que le meilleur est encore à venir. Je me lève le matin avec la motivation de vivre une meilleure journée que celle d’hier. Je suis un éternel positif!

L’activité qui te permet de décrocher, c’est… ? Le ski alpin, mais je n’en fais pas assez souvent. Mais une activité facile à faire est celle de jouer à Mario Kart sur l’heure du dîner, à l’entrepôt.

En affaires, quel type de personne es-tu ? Généreuse. Parfois, ça peut me jouer des tours, mais je suis quelqu’un qui donne beaucoup de son temps. J’aime établir des liens.

Qu’est-ce qui te tient à cœur : Ma vie de couple.

Quelle est la réalisation qui te rend le plus fier ? La fondation de mon entreprise.

Ton succès, tu l’attribues à quoi ? Le succès est relatif. La vie professionnelle d’un entrepreneur n’est pas remplie seulement de succès. Je dirais même qu’il y a plus de mauvaises journées que de bonnes journées lorsqu’on est un entrepreneur, dû moins, lorsqu’on bâtit son entreprise. Nous sommes constamment en train de nous remettre en question afin de prendre les bonnes décisions pour l’entreprise. C’est toujours à recommencer : une nouvelle journée amène son lot de défis. Mon succès est éphémère comme celui de tout le monde, je crois. Par contre, lorsque j’en vis un, il est relié à l’acharnement que j’ai apporté au projet réussi. Il faut être persévérant et avoir de bonnes idées pour connaître du succès.

C’est quoi ton prochain projet ? Peut-être la politique.

Dans 5 ans, t’es où ? Dans 5 ans, je crois que j’aurai un autre projet entrepreneurial sur le feu. Dans mon cas, 5 ans c’est la durée d’un cycle professionnel et j’ai constamment besoin de nouveaux projets. Si ce n’est pas un nouveau projet, ce sera l’ajout de division(s) à la compagnie existante. Je réalise qu’avec l’expérience acquise, nous pourrions nous diversifier en offrant des services à des entreprises dans plein de champs d’expertise.

Un conseil à donner à un jeune qui sort du CÉGEP ? Des mauvais choix, tu en feras. Mais ce sont ces mauvais choix qui te feront prendre de l’expérience et développer un meilleur sens de l’analyse. Acquérir de l’expérience dans toutes sortes de situations sera ta meilleure arme. Tu as le droit de changer d’idée!

 Télécharger l'entrevue complète ici.

WayOutfitters

1 855-592-9688

www.wayoutfitters.com


Joelle Désaulniers

Joelle Désaulniers Styliste Inc.

Quelques questions en rafale adressées à notre personnalité du mois.

Les ‘Quickies’

Première chose que tu fais le matin : Je me fais couler un gigantesque café.

Je te prépare un souper, qu’est-ce que je te fais ? Du poisson avec une salsa maison et des légumes frais.

Fille d’idées ou fille d’action : Les deux! J’ai des idées et je les mets en action.

Ton trouble obsessionnel-compulsif à toi, c’est : Deux choses : je déteste quand ça traîne et je fais des listes et des listes de listes. 

Ton inspiration : Coco Channel

Un mot pour te décrire : Smatt.

Ta plus grande force : Leadership.

Un moment marquant dans ta vie : Mon voyage autour de l’Europe pour visiter toutes les capitales de la mode. Je me suis rendue compte qu’on pouvait vivre d’une passion qui est la mode. Ça m’a inspiré et a ouvert mon champ d’horizon.

Les ‘Crunchies’

Qu’est-ce qui te motive à te lever le matin ? Billy Lacasse, mon amoureux!

L’activité qui te permet de décrocher, c’est… ? Le Yoga.

En affaires, quel type de personne es-tu ? Je suis une fille très intense, extrêmement persévérante et une battante.

Qu’est-ce qui te tient à cœur : Voir mes rêves se concrétiser.

Quelle est la réalisation qui te rend le plus fier ? Mon couple.

Ton succès, tu l’attribues à quoi ? Au travail d’équipe et à la bonne communication au sein de l’équipe.

C’est quoi ton prochain projet ? J’en ai tellement! Faire un gros défilé de mode. J’aimerais aussi faire croître la business suffisamment pour créer plusieurs nouveaux emplois dans un domaine plus difficile.. Dans le plus beau des mondes, j’aimerais travailler avec les boys de WayOutfitters à temps plein.

Dans 5 ans, t’es où ? On aura une centaine de points de vente pour nos collections. On vise un marché mondial, surtout l’Europe. 

Un conseil à donner à un jeune qui sort du CÉGEP ? Fonce dans le tas, n’aie pas peur! Demeure réaliste, mais surtout n’arrête pas de rêver. 

Télécharger l'entrevue complète ici.

 

Joelle Désaulniers Styliste Inc.

819 378-8986

www.joelledesaulniers.com

Fonce dans le tas, n’aie pas peur! Demeure réaliste, mais surtout n’arrête pas de rêver.

Roxan Turcotte

Construction RLR Turcotte inc

Quelques questions en rafale adressées à notre personnalité du mois.

Les ‘Quickies’

Première chose que tu fais le matin : Je fais déjeuner les enfants et je prends un café.

Je te prépare un souper, qu’est-ce que je te fais ?  Pizza et poulet Général Tao.

Gars d’idées ou gars d’action : Je suis un gars d’idée, mais j’aime l’action. Donc, je pourrais dire que je suis un gars qui a beaucoup d’idées, mais qui aime quand ça roule et que les choses avancent.

Ton trouble obsessionnel-compulsif à toi, c’est : Dans mon camion, j’aime que le volume soit un chiffre pair. Quand je fais cuire un restant pizza, je fais 1-2-3 « Start ».

Ton inspiration : En construction, je trouve mon inspiration dans les technologies européennes, notamment avec les maisons plus écologiques.

Un mot pour te décrire : Passionné.

Ta plus grande force : Les idées et la créativité.

Un moment marquant dans ta vie : Quand on a fait « le grand saut », partir notre entreprise.

Les ‘Crunchies’

Qu’est-ce qui te motive à te lever le matin ? Entreprendre. J'ai tellement d'idées et de projets, personnels ou d'entreprise. C'est définitivement ce qui me motive à me lever ! 

L’activité qui te permet de décrocher, c’est… ? Depuis longtemps, ma façon de décrocher est d’aller me promener en auto dans la région mais je finis par aller voir des terrains. Autrement, je suis aussi du type « gamer ». Ces temps-ci, c’est la PlayStation 4.

En affaires, quel type de personne es-tu ? Je suis quelqu’un qui a beaucoup d’idées, mais je suis aussi quelqu’un de relations. Je suis quelqu’un qui va avoir de la facilité à créer des liens, à tisser des partenariats et je suis créatif. Je suis à la fois un gars d’idées, un gars de terrain et un gars d’action. Avec la Jeune Chambre de la Mauricie, je suis devenu une machine de réseautage.

Qu’est-ce qui te tient à cœur : Ma famille. C’est ce qui passe en premier. Ça n’a pas de prix.

Quelle est la réalisation qui te rend le plus fier ? La création de notre compagnie c’est une belle fierté. L’image et le logo de notre compagnie aussi. On a réussi à créer une belle image en équipe en faisant un « brainstorming » par texto pour créer notre logo. On a tout fait, de A à Z, avant de mettre ça dans les mains d'un graphiste et je suis fier de ça, car ça nous représente.

Ton succès, tu l’attribues à quoi ? Mon succès, je l’attribue à l’expérience que j’ai dans le domaine de la construction. J’ai été plongé dans la construction dès ma naissance et j’ai commencé la représentation auprès de clients vers l’âge de 10 ans. J’ai au-dessus de 25 ans d’expérience.

C’est quoi ton prochain projet ? Je ne sais pas quel va être le prochain, mais j’en ai plein. L’entrepreneuriat, c’est un peu comme une game d’improvisation. On se fait un plan dans notre tête, mais ça ne va pas toujours dans le sens qu’on prévoyait. Un de nos plans est de faire une rue à nous. Aussi, je pense qu’investir dans des compagnies connexes à la construction, c’est une autre étape qu’on veut franchir. On a aussi des idées au niveau écoénergétique qu’on veut développer et peut-être même commercialiser au détail.

Dans 5 ans, t’es où ? Dans 5 ans, je vais peut-être être déménagé. Autrement au niveau professionnel, on va être encore là, plus gros et peut-être plus diversifié. Dans 5 ans, on va avoir une machine qui va être très bien rodée et très bien implantée.

Un conseil à donner à un jeune qui sort du CÉGEP ? Foncer et entreprendre. Les gens qui n’ont pas nécessairement réussi du premier coup vont fort probablement réussir un deuxième projet ou encore le même projet avec l’expérience d’un premier échec. Donc, il faut entreprendre et ne pas avoir peur. Il faut suivre son instinct !

Télécharger l'entrevue complète ici.

Construction RLR Turcotte inc

1695 Rue René-Gagnier Trois-Rivières, (Quebec) G9C 0A4

T 819 840-4471

www.constructionrlrturcotte.ca


Caroline Doucet

Doucet + Turcotte Architectes

Quelques questions en rafale adressées à notre personnalité du mois.

Les ‘Quickies’

Première chose que tu fais le matin : Une doudoune sur le divan et la Pat’Patrouille avec ma fille. C’est devenu le rituel du matin.

Je te prépare un souper, qu’est-ce que je te fais ? Tartare. Récemment, c'est le tartare de thon qui me fait 'triper'.

Fille d’idées ou fille d’action : Les deux. Je suis visionnaire, mais je mène à terme tous mes projets.

Ton trouble obsessionnel-compulsif à toi, c’est : M'envoyer des courriels pendant la nuit avec ma liste de "to do" du lendemain.

Ton inspiration : Mes parents. Mon père qui était machiniste s'est lancé en affaires. Son entreprise compte aujourd'hui plus d'une centaine d'employés. Ma mère a pris le relai un certain temps comme enseignante.

Un mot pour te décrire : Divertissante.

Ta plus grande force : Mon leadership. Je suis visionnaire et j'ai un bon instinct pour m'entourer des bonnes personnes.

Un moment marquant dans ta vie : La naissance de ma fille Dehlia.

Les ‘Crunchies’

Qu’est-ce qui te motive à te lever le matin ? En général, c'est l'accomplissement autant au niveau de ma famille que de la business.

L’activité qui te permet de décrocher, c’est… ? La course. J'ai commencé l'année passée. Ça me permet d'être seule. Pas d'employé. Pas d'enfant. Ça me permet de débuter la journée du bon pied et ça me donne l'énergie pour ma journée.

En affaires, quel type de personne es-tu ? Une fille d'équipe. Je n'ai jamais voulu me partir toute seule en affaires. J'ai toujours voulu des associés. Avec mes partenaires d'affaires, je veux travailler de nombreux projets; j'aime le long-terme. Même dans mes implications, je suis une fille d'équipe. Je veux que tout le monde apporte sa contribution.

Qu’est-ce qui te tient à cœur : Ma famille. C'est ma priorité.

Quelle est la réalisation qui te rend la plus fière ? Quand mon premier croquis en tant qu'architecte est devenu une structure, je peux dire que ça été très marquant. C'est un édifice que je recroise de temps en temps et ça me fait encore un petit quelque chose. Il s'agit de la Caisse Desjardins située dans le village de Yamachiche.

Ton succès, tu l’attribues à quoi ? Le parcours de ma vie. Mon expérience de travail. Les gens que j'ai rencontrés au fil de mon parcours. Je suis allée chercher du bon dans toutes mes expériences et dans toutes les étapes de ma vie. Je suis reconnaissante et hyper optimiste dans la vie. Pas le temps de niaiser.

C’est quoi ton prochain projet ? Joanie et moi, on regarde pour s'acheter ou construire un bâtiment pour abriter notre équipe de rêve. On veut un endroit stable et à notre image. C'est le gros projet d'affaires qui nous anime ces temps-ci. Au plan personnel, comme architecte, j'aimerais avoir ma maison de rêve ou mon chalet de rêve, mais c'est un 'trip' à long-terme.

Dans 5 ans, t’es où ? Dans nos nouveaux locaux, certainement. Notre objectif dans 5 ans, c'est de développer des projets pour le public et l'institutionnel. Comme entreprise, on doit établir un portfolio, afin de s'établir comme une référence. 

Un conseil à donner à tous les entrepreneurs ? J'en ai deux. Le premier, c'est de s'impliquer. De mon côté, je l'ai vu avec le Kiwanis, les fondations et les chambres ou la Jeune Chambre... mon implication a fait exploser mon réseau de contact. Le deuxième, c'est de bien s'entourer au niveau juridique et comptable. Pour avoir de bons conseils et pour s'assurer que les démarches avancent bien et rapidement, c'est un très bon investissement. Choisir les bonnes personnes pour avoir l'heure juste dans des domaines où on n'est pas nécessairement des professionnels comme jeunes entrepreneurs.

Télécharger l'entrevue complète ici.

 

Doucet + Turcotte Architectes

2425, boul. des Récollets, Trois-Rivières (Québec)  G8Z 4G

819-841-3644

Bureau de consultation :

410, Paul-Beaumier, Nicolet (Québec)  J3T 2B3

819-293-2049

www.dtarchitectes.ca/


Jean-Philippe Martin

Complexe Laviolette

Quelques questions en rafale adressées à notre personnalité du mois.

Les ‘Quickies’

Première chose que tu fais le matin : Je prends ma douche.

Je te prépare un souper, qu’est-ce que je te fais ? Fondue chinoise.

Gars d’idées ou gars d’action : Gars d’idées.

Ton trouble obsessionnel-compulsif à toi, c’est : Venir travailler, je n’ai jamais pris de vacances de ma vie.

Ton inspiration : Les gens qui sont partis de rien et qui connaissent du succès.

Un mot pour te décrire : Persévérant.

Ta plus grande force : M’entourer des meilleurs, souder les liens, déléguer aux membres de l’équipe selon les forces de chacun.

Un moment marquant dans ta vie : Quand je suis devenu gérant du Gambrinus en 2011

Les ‘Crunchies’

Qu’est-ce qui te motive à te lever le matin ? J’aime ce que je fais.

L’activité qui te permet de décrocher, c’est… ? Aller souper au restaurant.

En affaires, quel type de personne es-tu ? J’aime développer des partenariats. J’aime travailler avec les autres. Toujours à l’écoute de mes clients, j’essaie de répondre le plus possible à leurs besoins. Leur satisfaction, c’est prioritaire. Ce que je veux, c’est leur offrir un produit supérieur à un prix qui va plaire à tout le monde.

Qu’est-ce qui te tient à cœur : Mes amis. J’ai les mêmes amis depuis 16-17 ans. C’est sûr que ma business me tient grandement à cœur et c’est ce qui passe en premier dans ma vie depuis les 3 dernières années. J’aime aussi ma p’tite maison qui est la maison où j’ai grandi depuis que j’ai un an. J’ai acheté la maison de ma mère il y a 4 ans.

Quelle est la réalisation qui te rend le plus fier ? Ma Business. J’adore en parler. J’aime être ici. J’ai toujours un chandail, une chemise, un coton ouaté, une casquette du Complexe. C’est pas une question d’avoir du linge gratis. C’est une question de fierté. On réussi bien et on est fier de ce qu’on a entre les mains. À 31 ans, je suis content du chemin parcouru. Au secondaire, c’était pas gagné d’avance. J’ai passé par l’éduction aux adultes, j’ai lâché le CEGEP. J’ai fait mon DEP en service, puis j’ai travaillé comme serveur. Et tranquillement, j’ai pris la décision de rentrer au certificat à l’université en me disant que ça allait sans doute être trop dur. J’ai finalement choisi de faire mon BACC. à temps partiel tout en travaillant 50 heures/semaines comme maître d’hôtel. Puis, j’ai été nommé gérant du Gambrinus, j’ai fait mon stage final au Complexe et en finissant, j’ai acheté la patente. Je suis fier de dire que malgré tout, on peut toujours y croire.

Ton succès, tu l’attribues à quoi ? Je travaille fort. J’ai toujours peur d’en manquer. J’en fais toujours plus, mais mon succès… je l’ai volé à personne. J’ai pas eu peur de faire des erreurs. L’important c’est d’avancer.

C’est quoi ton prochain projet ? Depuis que j’ai 14 ans, je suis en restaurant. C’est mon dada. J’aime le gastronomique, le chic. J’ai adoré mon expérience au Gambrinus. Simon et moi, on a mis en place un festival brassicole. Il n’y a rien qui dit que je n’aurais pas un restaurant-microbrasserie un jour. C’est un autre défi que les réceptions et ce serait un bon à-côté à la business que j’ai. Les temps forts ne sont pas les mêmes. Ça faciliterait la gestion des approvisionnements, ça permettrait le partage des ressources... Dans ma tête, ça ferait bien du sens.

Dans 5 ans, t’es où ? Ici… il me reste encore plus que 5 ans à payer la business (rires). C’est un projet qui me tient assez à cœur pour me voir prendre ma retraite ici. Au fil des années, le projet peut évoluer, mais le core va rester. On a tous les ingrédients pour réussir.

Un conseil à donner à tous les entrepreneurs ? La clé du succès, c'est ton partenariat et les gens qui t'entourent. Moi, j'ai choisi  le partenaire avant la business. C'est ça qui me donne le goût de me lever. On confronte constamment nos idées, mais on n'arrête jamais d'avancer.

Télécharger l'entrevue complète ici.

 

Complexe Laviolette

2203 Boulevard des Forges, Trois-Rivières, QC G8Z 1V1

819 374-4433

www.complexelaviolette.com

 


Steve Lafontaine

Carrefour Trois-Rivières-Ouest

Quelques questions en rafale adressées à notre personnalité du mois.

Les ‘Quickies’

Première chose que tu fais le matin : J’ouvre mon cellulaire et je regarde mon Facebook et les courriels du travail.

Je te prépare un souper, qu’est-ce que je te fais ?  Tu me fais des pâtes et j’apporte une bonne bouteille de vin rouge. Un pinot noir à partager, ce serait parfait !

Gars d’idées ou gars d’action : Les deux. Gars d’idées, parce que je suis créatif et je défends mes idées. Gars d’action, parce que je n’hésite pas à foncer quand la situation le nécessite.

Ton trouble obsessionnel-compulsif à toi, c’est : Vérifier si mes portes sont barrées derrière moi, que l’élément du four est bien fermé et que mon fer à repasser est éteint avant de quitter la maison. Je suis le maître des scénarios catastrophes.

Ton inspiration : Les gens, j’aime les gens. Le quotidien des gens m’inspire énormément.

Un mot pour te décrire : Ricaneur. J’aime la vie.

Ta plus grande force : Vivre au jour le jour.

Un moment marquant dans ta vie : Lorsque j'ai (enfin !) tenu mon diplôme universitaire dans mes mains.

Les ‘Crunchies’

Qu’est-ce qui te motive à te lever le matin ? Aller travailler, parce que j’aime apprendre et réaliser de nouvelles choses.

L’activité qui te permet de décrocher, c’est… ? Les 5 à 7 ou les soupers entre amis. C’est devenu un rituel : on part le foyer, on fait des sushis maison et on se conte nos semaines.

En affaires, quel type de personne es-tu ? Je suis très organisé. Je suis toujours d’avance au cas où il arriverait quelque chose que je ne peux pas contrôler. Chez nous, on est des travailleurs. C’est important pour moi que mes réalisations soient à la hauteur.

Qu’est-ce qui te tient à cœur : Mes relations d’amitié. Ce sont des piliers dans ma vie qui me permettent d’aller plus loin.

Quelle est la réalisation qui te rend le plus fier ? C’est d’avoir un travail dans mon domaine d’études. J’ai commencé mes études en enseignement de l’histoire-géographie, puis le domaine des communications-marketing est arrivé. Ce que je fais présentement, ça sollicite mon côté créatif. Mes valeurs sont mises à contribution auprès des marchands du Carrefour Trois-Rivières-Ouest et ça me rend très fier.

Ton succès, tu l’attribues à quoi ? Ma persévérance. J’ai débuté le CÉGEP par les sciences pures et je suis passé au travers. Ça n’a pas été facile, mais je me suis ouvert toutes les portes.

C’est quoi ton prochain projet ? Au niveau du travail, je continue la stratégie de marketing qui a été entreprise au Carrefour et je la fais évoluer. Mon projet, c’est de positionner le Carrefour à Trois-Rivières comme un centre de services et de proximité au cœur du quotidien des gens.

Dans 5 ans, t’es où ? Je me verrais bien directeur général de la Jeune Chambre de la Mauricie (rires). Dans cinq ans, je suis probablement toujours pour la société immobilière Cogir et pour le Carrefour Trois-Rivières-Ouest, mais j’aimerais que mon rôle évolue. Dans cinq ans, j’aimerais aussi être en amour et adopter un enfant.

Un conseil à donner à un jeune qui sort du CÉGEP ? Dans le milieu des affaires, je suggérerais à tout le monde de prendre son temps. Rome ne s’est pas bâtie en un jour.

Télécharger l'entrevue complète ici.

 

 

Carrefour Trois-Rivières-Ouest

4520 Boulevard des Récollets, Trois-Rivières, QC  G9A 4N2

T 819 373-4162, poste 102
C 819 697-9698

www.lecarrefour.ws/