Robert Aubin

Robert Aubin

Député fédéral de Trois-Rivières - Chambre des communes à Ottawa

Entretien réalisé dans le journal Le Réseauteur - Février 2014

Être présent auprès des jeunes et à leur écoute

Enseignant pendant près de trois décennies, impliqué dans la communauté en raison de sa profession, Rober Aubin, député néo-démocrate de la circonscription de Trois-Rivières, est habité d'une passion envers ses divers projets et son mandat au sein du Nouveau Parti démocratique (NPD).

En dépit d'un rêve d'adolescence pour une carrière en politique, ne devient pas politicien qui veut. Malgré toute sa volonté à vouloir faire de la politique, M. Aubin mentionne qu'encore faut-il trouver un parti qui rejoint nos valeurs, qu'il y ait une investiture disponible, sans oublier un grand soutien des proches afin de se lancer dans le projet.

C'est le 2 mai 2011 que nous avons pu voir Robert Aubin être élu député fédéral de Trois-Rivières sous la bannière du NPD. Peu après son élection comme député de Trois-Rivières, il s'est vu confier, par le regretté Jack Layton, la responsabilité des dossiers ayant trait à la présence du Canada au sein de la Francophonie. Un mandat très intéressant à ses yeux. Par ailleurs, Robert Aubin est depuis 2012 président du caucus des députés québécois du NPD, ce qu'il considère une très grande marque de confiance à son égard. 

Son implication à la Jeune Chambre

En raison de son cheminement de carrière et de son implication au niveau social auprès de la communauté, il n'est pas étonnant de constater l'implication de M. Aubin au sein de la Jeune Chambre de commerce de la Mauricie. Gouverneur depuis peu, son désir est d'être présent auprès des jeunes et à leur écoute, de pouvoir converser avec eux. Puisque la génération d'aujourd'hui est celle qui vote en moins grand nombre, il désire également chercher à comprendre leur désintérêt envers la politique. Bien que nous ayons tendance à dire que les jeunes constituent notre avenir, nous avons accordé, à son avis, une grande place aux jeunes "puisqu'ils sont notre présent et notre futur".

Être né pour un petit pain... une mentalité qui a changé

Qu'en est-il de la créativité et de la détermination des jeunes entrepreneurs d'aujourd'hui ? M. Aubin affirme qu'il croit que la jeune génération a davantage confiance en elle et en ses possibilités. "La confiance est là. Elle n'a pas à être construite.", déclare-t-il. Leur mentalité est entièrement différente de la génération précédente où il était souvent proclamé que nous étions nés pour un petit pain. Ceci est faut maintenant, les jeunes sont plus inspirants.

Et que désire M. Aubin pour les prochaines années en politique ? "Un mandat avec un gouvernement qui nous ressemble lors des élections de 2015", dit-il. "En 2011, nous rêvions d'être élus. En 2015, nous voulons être élus. "Voici où le côté entrepreneurial entre en jeu", conclut-il.